Image de couverture (Un crime d'amour)

Un crime d’amour est un roman écrit d’octobre 1885 à janvier 1886 et qui est un succès, dès sa sortie. Véritable étude de l'adultère, cette œuvre est « un diagnostic minutieux d'une maladie de l'âme » puisque l'écrivain étudie un mal intime et son contexte social en traitant le thème de la dépravation d'une honnête femme par son amant qui, lui, est un sceptique de l'amour.

Ce roman d'analyse, écrit par un analyste des désordres intérieurs, à la suite de Cruelle énigme (1885) qui traite du même sujet, s'interroge sur les passions humaines. En faisant référence à la psychologie expérimentale, Paul Bourget propose dans les derniers chapitres une morale aux cœurs exténués par des relations difficiles.

L'événement qui inspire au romancier Un crime d'amour et s'y trouve transposé trouve son origine dans la relation ombrageuse entre Paul Bourget et sa maîtresse, Marie Kann, et la crise sentimentale qui s'ensuit durant l'été 1885 dans la villa des Kann à Houlgate.